Biomimétisme, l’innovation nature ! Mardi 17 Janvier 2017

BIOMIMETISME – L’INNOVATION NATURE !

Le 17 janvier 2017

Hôtel de région
21000 Dijon

« Tout le fonctionnement de notre société et de nos activités humaines repose sur l’exploitation des ressources naturelles. Celles-ci subissant des pressions sans précédent, nous recherchons des moyens d’être moins destructeurs, moins polluants, plus économes, plus respectueux. Et si nous prenions exemple sur les trésors d’intelligence que la nature a développé au cours de ses milliards d’années d’évolution ? Le monde végétal et animal est déjà source d’inspiration pour des industriels, des architectes et des designers en quête d’innovation. En témoignent l’invention du velcros inspiré de la fleur de badiane ou la conception d’un bâtiment d’après les principes de la termitière. Au-delà de ces inventions technologiques, et pour rendre nos activités plus compatibles avec les limites de la biosphère, le biomimétisme est aussi porteur de solutions organisationnelles telles qu’utiliser les déchets comme ressources, ne pas épuiser ses stocks de ressources mais les renouveler, ne prélever que le nécessaire sans gaspiller, coopérer et se diversifier, se fournir localement. »

PROGRAMME: 

Télécharger le format PDF

Animation de la journée : Henry Duchemin. Sociologie, apiculteur, fondateur de Mélilot Consulting.

Avec la participation de Louis Albert de Broglie dit « le Prince Jardinier », pour la clôture.

Quelle innovation dans un monde contraint en ressources ? 

Philippe Bihouix. Ingénieur, auteurde L’Âge des low tech, Seuil, 2014

Pour mener la transition énergétique nécessaire et nous orienter vers un modèle d’économie circulaire, nous comptons surtout sur les avancées scientifiques, les technologies « vertes », la mise en œuvre d’une nouvelle révolution industrielle, celle des énergies renouvelables, du numérique, des réseaux intelligents, des nano-bio-technologies … Mais ces innovations sont trop souvent consommatrices de ressources minières limitées, dont la raréfaction à venir rend le pari risqué. Et s’il fallait explorer une autre voie, celle des technologies sobres et résilientes, pour s’orienter vers une civilisation techniquement soutenable ?

Le biomimétisme, pour réconcilier économie et écologie

Emmanuel Delannoy. Directeur de l’Institut INSPIRE (Initiative pour la promotion d’une industrie réconciliée avec l’écologie et la société)

En nous concentrant sur les impacts des activités économiques et leurs conséquences, nous avons perdu de vue le champ des possibles. Et si nous changions notre regard sur les relations entre l’économie et le vivant ? Il est encore temps d’imaginer une relation symbiotique entre humains et non-humains, et d’inventer une économie qui restaure la nature au lieu de la détruire. Une économie qui entretienne les conditions de sa pérennité, en favorisant le réinvestissement dans le capital humain, social et naturel. Une économie qui s’inspire du vivant, de la conception de produits et de matériaux innovants jusqu’aux processus d’auto-organisation, de gestion des flux et d’intelligence collective. Une économie qui apporte à chacun bien-être et confiance en l’avenir.

Table ronde : pourquoi et comment favoriser l’approche biomimétique ?

  • Nicolas Thierry. Vice-président à la Région Nouvelle-Aquitaine, chargé de l’Environnement et de la Biodiversité
  • Stéphane Woynaroski. Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté, délégué à l’Agenda 21 et à la Biodiversité 
  • Thibault Prévost. Chargé de mission « recherche » au ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer
  • Emmanuel Delannoy. Auteur du Rapport d’étude sur les acteurs socio-économiques annexé au Rapport de la mission de préfiguration de l’Agence française pour la biodiversité
  • Kalina Raskin. Chargée du développement scientifique du CEEBIOS (Centre européen d’excellence en biomimétisme)
  • Philippe Bihouix. Spécialiste de la finitude des ressources

Témoignages : les écosystèmes, source d’inspiration et de solutions pour l’industrie

Projection du film « Une agriculture naturelle » de la série Nature = Futur ! (5 min 30), La Belle Société Production

Ferme expérimentale engagée dans un programme de recherche en partenariat avec l’INRA et AgroParisTech fonctionnant selon les principes de la permaculture, en mettant en pratique un ensemble de solutions inspirées du fonctionnement des écosystèmes naturels.

  • Catherine Lejolivet. Enseignante au lycée aquacole de La Canourgue (Lozère)

L’aquaponie : rencontre entre horticulture et aquaculture ; la faisabilité technico-économique d’un système associant une production rationalisée de poissons et des cultures végétales.

  • Ludovic Perridy. Référent national zones humides, Groupe Suez

La Zone libellule : un espace artificiel présentant une succession de zones humides facilitant l’élimination des micropolluants résiduels des eaux usées à la sortie d’une station d’épuration avant leur rejet dans la nature.

  • Jean-Michel Scheuren. Co-fondateur de Novobiom

Une technologie bio-inspirée visant la restauration d’écosystèmes dégradés : emploi de champignons capables de dégrader des composés récalcitrants toxiques du sol qui n’étaient jusqu’alors pas efficacement traitables par voies biologiques classiques.

Témoignages : biomimétisme et architecture

Projection du film « Des algues dans nos villes » de la série Nature = Futur ! (5 minutes), La Belle Société Production

Les biofaçades ou comment cultiver des micro-algues qui, en utilisant les eaux usées, le CO2 et les déchets organiques des bâtiments, vont produire de la biomasse et générer un système de chauffage et de refroidissement naturel. 

  • Estelle Cruz. École Centrale Lyon, Diplômée en architecture et élève ingénieur

Biomimétisme : vers une architecture vivante et régénératrice

  • Marine Jacques-Leflaive. Architecte DESA, Gérante associée de l’Atelier Zéro carbone Architectes

La cave de l’œuf : une cave hors sol, passive et n’utilisant que des matériaux bio-sourcés.

  • Iswann Ali BenaliChargée de mission à la Direction Développement durable, Groupe Eiffage

La place de la bio-inspiration dans la ville de demain.

 

Pour Plus d’informations

Cliquez ICI

JE M’INSCRIS !