Partenaires

Le CEEBIOS, c’est un écosystème ouvert. Les partenaires déjà présents seront rejoints par d’autres dans les mois et années qui viennent, au fur et à mesure des besoins, du développement du Centre et des partenariats qui émergeront.

Les mots clés du CEEBIOS en tant qu’activité professionnelle et humaine, ce sont les mots : MUTUALISATION, PLURIDISCIPLINARITÉ, OPEN INNOVATION, PARTENARIATS, SYNERGIES, NETWORK, TRAVAIL COLLABORATIF…

Tous les partenaires et acteurs qui se sont déjà exprimés sur le CEEBIOS témoignent du besoin d’un lieu de rencontres et de travail, du besoin de sortir des silos, des rigidités du monde trop compartimenté. Tous expriment une attente forte en partage d’expériences, en fertilisation croisée. Tous revendiquent la nécessité de penser autrement pour innover autrement, de sortir des sentiers battus, des schémas de pensée formatés.

Pour toutes ces raisons, un des attraits du CEEBIOS et du biomimétisme, c’est l’ouverture et la capacité à intéresser tous les secteurs et toutes les disciplines.

Dès Juin 2012, un comité industriel et un conseil scientifique furent constitués dans le cadre du comité de pilotage. 8 premiers acteurs industriels ont été associés et consultés dès l’origine du projet, pour définir un CEEBIOS en réponse aux attentes du marché. Ces acteurs industriels recouvrent des secteurs variés comme la construction, la chimie, l’environnement, la défense, le luxe ou les cosmétiques, et représentent plusieurs centaines de milliards d’euros de chiffre d’affaire. Les contacts entre la ville de Senlis et eux se font au plus haut niveau, côté stratégie ou recherche & développement.

Le comité scientifique quant à lui s’est constitué au même moment pour travailler en équipe avec le comité industriel et définir des domaines de recherche prioritaires pour le CEEBIOS (matériaux, énergie …).Ce Comité scientifique est composé actuellement des plusieurs personnalités de renom: Gilles Bœuf (président du Museum National d’Histoire Naturelle, professeur à l’Université Pierre-et-Marie Curie, membre du Collège de France … et premier Président du Ceebios); Jacques Livage (Professeur au Collège de France et membre de l’Académie des sciences); Nike Rowe (professeur au Cirad de Montpellier); Thomas Speck (Université de Fribourg). Daniel Thomas (ancien vice-président du Pôle I.A.R., professeur à l’UTC, conseil OCDE, NASA …), malheureusement décédé en 2014 faisait partie de ce comité et témoignait un très grand attachement au projet Ceebios.

Par grande catégorie, et pour l’instant, les partenaires du CEEBIOS sont les suivants:

  Les pouvoirs publics : l’État (via le Plan Local de Redynamisation), la région Picardie, la CCI-Oise, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Oise et la Maison de l’Emploi.

  I.A.R., Pôle de compétitivité d’Industries & Agro Ressources, 200 adhérents; UpTex, Pôle de compétitivité Textiles innovants ; Matikem, Pôle de compétitivité  matériaux et chimie verte; ACDV, Association Chimie du Végétal (vous retrouverez ces acteurs sur la page fondateurs)

L’AFNOR, qui coordonne la commission pour une norme ISO sur le biomimétisme et dont fait partie le CEEBIOS. Vous pouvez vous aussi défendre vos intérêts en innovation biomimétique et rencontrer les experts internationaux du domaine, en rejoignant la commission et en répondant aux deux enquêtes publiques ici et ici. Tous les détails sur le site de l’AFNOR.

  Les représentants du monde industriel : une dizaine de groupes industriels apportent leur expertise et confirment l’intérêt du CEEBIOS dans le paysage national et international (construction, environnement, luxe, cosmétique, chimie, matériaux…).

  Les représentants du monde scientifique : l’Université de Lorraine et la fondation UNIT notamment qui regroupe 70 centres d’excellence, des universités, des grandes écoles, ainsi que des experts, des chercheurs reconnus dans leur domaine issus du monde académique, des instituts…

  Les associations et bureaux d’étude reconnus en biomimétisme : Greenloop, l’Institut Inspire, Biomimicry Europa

Ces partenaires se sont regroupés au sein d’une structure juridique sous la forme de l’association CEEBIOS. La ville de Senlis en effet n’avait pas vocation à gérer le CEEBIOS à elle seule, même si elle reste intégralement propriétaire du foncier. Le rôle de la municipalité, comme souvent dans pareil cas, a été un rôle d’initiateur, pour créer les conditions du succès d’un vecteur de développement économique créateur d’emplois, et se mettre au service des acteurs de ce succès. Ces acteurs étant bien sûr les « grands » partenaires industriels, scientifiques, académiques et publics du CEEBIOS, mais également tout l’ensemble du tissu économique local qui peut bénéficier des retombées et des besoins d’un tel centre, mais aussi en être acteur.

 

C’est aussi pour cette raison que la municipalité n’a pas vocation à supporter financièrement le CEEBIOS au delà des investissements de mise en place et des premiers travaux lui incombant, comme certains travaux de voiries par exemple. Ces investissements étant en outre en partie co-financés par l’Etat à travers le « PLR » (Plan Local de Redynamisation signé le 13 juillet 2012 avec le Ministère de la Défense, à hauteur de 1,580 million d’euros, dont une partie pour le quartier Ordener). Les réhabilitations et ouvertures successives des bâtiments et espaces se feront ensuite au fur et à mesure des besoins et des moyens générés par l’organisme de gestion dans le cadre d’outils juridiques ad hoc.