Définition

Le biomimétisme représente une opportunité inédite d’innovation responsable : s’inspirer du vivant et tirer parti des solutions et inventions qui y sont produites, éprouvées par 3.8 milliards d’années d’évolution. En prenant les systèmes biologiques comme modèle, il devient possible de réconcilier les activités industrielles et le développement économique avec la préservation de l’environnement, des ressources et de la biodiversité.

Champs d’application : Énergie, Chimie, Matériaux, Gestion de l’information, Organisations

Cité en France dès 2007 comme l’outil de la prochaine révolution industrielle, le biomimétisme associe innovation et responsabilité sociétale puisqu’il repose sur l’étude des systèmes naturels pour créer de nouveaux produits, services et modèles d’organisation durables.

Dans le secteur de l’énergie, le recours aux énergies propres (solaire notamment), la séquestration du dioxyde de carbone atmosphérique et la mise en œuvre de sources diversifiées et décentralisées correspondent bien aux stratégies adoptées par les systèmes vivants. De manière similaire, les principes de la chimie verte rejoignent les processus biologiques : utilisation majoritaire d’éléments atomiques abondants, conditions de température et de pression modérées (chimie douce), biodégradabilité et biocompatibilité, catalyse enzymatique… Les matériaux du vivant sont également remarquables par leur diversité, leurs propriétés multifonctionnelles et leur manufacture par autoassemblage et autoréparation. Enfin, les systèmes biologiques favorisent une approche minimaliste et une gestion optimisée de l’information pour limiter les coûts énergétiques et la consommation de ressources, et augmenter l’adaptabilité et la résilience.

En savoir plus

Les interviews à propos du Ceebios de Gilles BoeufJacques Livage et Daniel Thomas.

La Biomim’review : un tour d’horizon de tendances et d’actualités du biomimétisme.

Des articles et chroniques de presse : Le Monde, France Inter, RFI, BFM Business TV…

La chaîne Youtube de la Biomim’Expo qui rassemble des émissions, interviews, conférences diverses, les conférences de la Biomim’expo 2016 organisée au Ceebios et la série de films Nature = Futur (une co-production La Belle Société Production, Universcience, Muséum national d’histoire naturelle, Inserm, CNRS, Ceebios, Ville de Senlis, France TV Education, Away to Wake up productions).

Quelques exemples tirés de la série Nature = Futur :