Fédérer le réseau de compétences en biomimétisme

Accompagner les projets innovants

  • Ateliers d’émergence et de créativité ;
  • Mise en relation ;
  • Études ;
  • Co-encadrement de projets de R&D ;
  • Un pôle Ceebios financement sera mis en place pour faciliter l’investissement dans les projets innovants inspirés du vivant ;
  • Parmi les projets amorcés : énergie, matériaux, bases de données du vivant, agriculture urbaine…

Contribuer au développement de la formation

  • Cartographie des formations européennes et françaises ;
  • Animation d’un groupe de travail sur la formation, fédérant une vingtaine d’organismes de l’enseignement supérieur ;
  • Un parcours d’introduction au biomimétisme pour les cadres de la R&D et du DD, mais aussi pour les étudiants niveau master et plus ;
  • Montage et relais de formations métier.

Communiquer, influencer

Être un lieu de démonstration

  • En assurant une dynamique créative collaborative, transdisciplinaire et transectorielle par l’incubation de projets, basée sur la mutualisation d’espaces de bureaux et de laboratoires.

Mener des travaux de recherche

  • Thèse biomimétisme et architecture intitulée « Enveloppes bio-inspirées : développement d’une méthode de rénovation d’enveloppes de bâtiments inspirées des stratégies d’adaptation du vivant », thèse CIFRE cotutelle Ceebios / laboratoire MECADEV – octobre 2017. Estelle Cruz.
    Cette recherche vise le développement de systèmes de rénovation permettant la multi-régulation des 5 fondamentaux via l’enveloppe : acoustique, luminosité, température, humidité, qualité de l’air. L’objectif est d’étudier les stratégies d’adaptation du vivant (peaux, coquilles, fourrures, etc) du point de vue de la multi-régulation pour ensuite développer des stratégies de rénovation des bâtiments. Les conclusions théoriques seront implémentées dans le cadre de cas d’étude concrets avec les partenaires du Ceebios (constructeurs, architectes, PME, etc). Téléchargez la plaquette sur cette page.
  • Thèse biomimétisme et design intitulée « Structuration du transfert des connaissances biologiques par l’approche créative du Design », thèse privée/publique cotutelle Ceebios / laboratoire LCPI. Anneline Letard.
    L’objectif de cette recherche est le développement de méthodes et d’outils structurants le transfert des connaissances sur les systèmes biologiques vers les systèmes humains. Elle sera hébergée au Ceebios en cotutelle avec le LCPI via le l’ED 432 « Sciences des Métiers de l’Ingénieurs » des Arts et Métier et avec le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris via l’ISYEB (L’Institut de systématique, Évolution, Biodiversité, UMR 7205) et MECADEV (Mécanismes Adaptatifs et Évolution ; UMR 7179). Téléchargez la plaquette sur cette page

 

Pour en savoir plus sur notre offre de service et sur les modalités d’adhésions, c’est rendez-vous sur cette page

45

Adhérents économiques

70

Partenaires

60

Conférences/an

5

Groupes de travail